À propos

B-no est né le 6 novembre 1969 et vit à Nice depuis les années 70.

Il a 4 ans lorsqu'il gagne un concours départemental de dessin, il aura le droit de voir l’ensemble de ses travaux peint sur un bus scolaire. Il est tellement doué en arts que ses professeurs doutent qu'il soit le seul auteur de ses travaux et convoquent régulièrement ses parents.

 

Son amour du dessin et des arts plastiques ne le quittera jamais ; ces pratiques le nourrissent : il rejoint en 1990 l’école de La Villa Arson à Nice, seule institution nationale dédiée à l’Art Contemporain à réunir un centre d’Art, une école supérieure d’art, une résidence d’artistes et une bibliothèque spécialisée. B-no y expérimente le dessin, la musique, le spectacle et nourrit ses univers déjà délirants par un peu plus de folie douce.

Cette période lui ouvrira plus que jamais l’esprit sur les expérimentations artistiques.

Pendant ses études, B-no part fréquemment sillonner l’Europe des festivals pour y vendre ses chapeaux de lutins faits-main. Ses rencontres lui permettront de créer et de réaliser des costumes et des accessoires pour des compagnies de théâtre et de danse. Partout où il va, il emmène son univers avec lui et n’hésite pas à partager son travail avec son entourage proche et à faire participer ses amis ou collègues.

Il n’hésite pas à mixer les matériaux dans ses travaux : du dessin classique à la confection de costumes ou d'accessoires en passant par la décoration upcycling, B-no est un véritable plasticien.

 

Ses sources d’inspirations : Jérôme Bosch, Gustav-Adolf Mossa, Egon Schiele, Ernest Pignon-Ernest, Andy Warhol, Francis Bacon, H.R Giger, Siudmak, Pierre et Gilles, Norman Rockwell, Jean-Paul Gaultier, Christian Lacroix, John Galliano, Alex Ross, Hergé, Enki Bilal, Dave McKean, Régis Loisel, Jodorowsky… et aussi Star Wars, Blade Runner, Monty Python, French and Saunders, L’age de cristal, Sense 8, Black Mirror…